L'été 2023 a commencé par un temps sec mais s'est terminé par un temps humide, ce qui a eu pour effet de rendre les cultures complètement plates. Les têtes de récolte ont dû être suspendues extrêmement bas pour couper le blé, ce qui a entraîné une usure accrue de la section des lames, de l'élévateur à grains et des plaques d'usure. Machiel van der Zee, technicien chez ZuidTec aux Pays-Bas et spécialisé dans les moissonneuses-batteuses, s'attend à un surcroît de travail dans les mois à venir, tant au niveau de la révision que des réparations.

La révision commence par l'écoute du client et de ses expériences pendant la récolte, afin de savoir s'il y a d'autres points d'attention lors de l'évaluation de la machine pendant la révision. Au cours d'une telle révision, Machiel vérifie le jeu des différents roulements, essieux et poulies, ainsi que l'état et la tension des courroies et des chaînes. Les chaînes d'entraînement d'une moissonneuse-batteuse peuvent être raccourcies une ou deux fois en enlevant un maillon. Cependant, une usure trop importante de la chaîne entraîne l'usure des pignons, qui doivent alors être remplacés. En ce qui concerne les courroies, Machiel vérifie si elles présentent des fissures de vitrification et de dessiccation. Si nécessaire, une courroie est remplacée.

En outre, dans certains cas, les grilles sont démontées pour être inspectées et le caisson de nettoyage est inspecté pour vérifier si la suspension et le cadre présentent des signes d’usure. L'équilibre et l'usure des lames et des contre-lames du broyeur sont vérifiés afin de s'assurer que la moissonneuse-batteuse fournit les meilleurs résultats possibles dans le champ.

Sur les têtes de récolte et les ramasseurs, tous les roulements sont également vérifiés et l'embrayage de prise de force est inspecté afin d'assurer une transmission de puissance maximale. En outre, les doigts de vis sans fin cassés et les guides en plastique usés sont remplacés. Machiel vérifie également les lames et s'il constate qu'elles sont usées - souvent en fonction du nombre d'hectares récoltés - certaines lames ou le système de lames entier sont remplacées.


Étant donné que la récolte s'étant faite juste au-dessus du sol, Machiel s'attend à ce que les lames des couteaux s'usent davantage et que les plaques d'usure s'usent plus rapidement cette année, ce qui nécessitera plus d'attention. Les feux et autres fonctions électriques seront également testés pour s'assurer qu'ils fonctionneront, à la fois dans le champ et sur la route. Si un phare ou un gyrophare ne fonctionne plus ou a grillé, il sera remplacé. Un gyrophare qui fonctionne, sur une moissonneuse-batteuse, est obligatoire sur les routes publiques. Celui-ci indique également que la trémie est remplie aux ¾.

En fonction du nombre d'heures de conduite, l'huile et les filtres sont également remplacés et le refroidisseur est nettoyé par soufflage. La lubrification est convenue avec le client. S'il est convenu avec le client que Machiel est responsable de la lubrification, il vérifie tous les graisseurs afin que la machine soit prête pour une nouvelle saison de récolte.

Enfin, la machine est étalonnée de manière que toutes les mesures pertinentes correspondent aux paramètres de son écran IntelliView. L'étalonnage ne peut pas être effectué si la machine présente encore un défaut. C'est pourquoi Machiel s'assure, après la révision, que tout fonctionne correctement. Une fois l'étalonnage terminé, la révision est achevée et la moissonneuse-batteuse est remise au client, avec la garantie du spécialiste que la moissonneuse-batteuse pourra démarrer la saison suivante dans les meilleures conditions possibles.

HUILE AMBRA®

LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE LA TERRE.

Les lubrifiants Ambra® ont été spécifiquement développés pour répondre aux contraintes thermiques des moteurs les plus exigeants de nos gammes, c’est pourquoi New Holland recommande l’utilisation des lubrifiants Ambra®.

Filtre hydraulique d'origine
Révision des moissonneuses-batteuses